Comment la reconnaître et l’entendre plus clairement.

 

Pourquoi améliorer notre écoute intérieure ?

Quels sont les avantages à développer une bonne communication avec Soi-même ?

Notre intuition profonde est notre GPS intérieur, une boussole fiable qui peut nous orienter dans toutes les situations de notre vie.

C’est la petite Voix de notre Conscience Élargie, connectée au vaste champ universel d’informations de l’Univers. Notre Guide Intérieur, non limité à notre conscience sensorielle ordinaire a accès à toutes nos mémoires, (de cette vie et de nos vies antérieures), à la conscience de nos cellules, de nos différents corps, de chaque partie de nous-même.

Il connait le sens de notre incarnation, ce que nous sommes venu(e)s apprendre sur terre, il nous connait dans notre entièreté et sait à chaque seconde ce qui est le plus à même d’améliorer notre équilibre et notre épanouissement.

Nous avons tous la possibilité d’entendre notre guidance profonde, de nous relier à notre « GPS » intérieur pour trouver les réponses à nos questions et choisir le chemin de notre meilleur, à chaque étape de notre vie. Cela apporte un grand soulagement de ne plus dépendre des autorités extérieures et nous fait nous reconnaître comme un Être unique et en même temps relié à la Conscience universelle.

Parfois cela n’est pas facile, car depuis longtemps nous avons pris l’habitude de faire confiance à d’autres voix. Il faut retrouver le chemin vers nous-même en n’ayant l’assurance que nous portons en nous les réponses à nos questions.

 

 

Notre mental : ami ou ennemi ?

Le mental est avant tout constitué de conditionnements parfois ancrés très tôt dans notre psyché, il est aussi bien marqué par des empreintes anciennes que des influences récentes.

Tout ce que l’on nous a dit sur ce qu’il faut faire, ne pas faire, ce qui est bon et juste et ce qui ne l’est pas, la manière de voir et de comprendre le monde, comment interagir avec les autres.

La demande de beaucoup de consultant(e)s est d’y voir clair en eux, en elles. Le tumulte de l’esprit engendre le désarroi.

Il est important de se rendre compte que tout est énergie, nos corps sont avant tout de l’énergie cristallisée (La physique quantique le démontre de plus en plus), et nos corps plus subtils sont également constitués d’une énergie moins dense.

Nos pensées, celles qui se présentent à nous sont également constituées d’énergie, qui, sur d’autres plans se perçoit sous la forme de couleurs et de formes.

Un mental trop encombré de pensées qui font la sarabande est un facteur d’épuisement qui rend plus difficile l’accès à nos perceptions intérieures.

1ère étape : Émettre l’intention de tout notre cœur de nous relier, nous réaccorder à notre guidance intuitive.

Pour ce faire il faut mettre en œuvre les moyens qui permettent d’accéder à cette guidance intérieure.

2ème étape : Commencer par s’accepter au présent avec notre mode de fonctionnement actuel. Trop de gens diabolisent le mental, il devient l’ennemi à abattre, ce qui à mon sens engendre la division et le jugement.

3ème étape : Privilégier la paix intérieure, celle du corps et de l’esprit.

Il y a à l’heure actuelle beaucoup de pratiques bénéfiques pour libérer l’excès de stress et les tensions. Choisissez ce que vous aimez : relaxation, yoga, marche dans la nature, qi gong, ou une activité manuelle qui vous calme et vous mobilise entièrement dans l’instant présent.

 

 

 

L’esprit prend alors l’habitude de fonctionner autrement, avec plus de recul et il devient plus simple de s’intérioriser. Certaines musiques, certains sons aient également à se relaxer. Il est important de se détendre et de pratiquer régulièrement, avec constance.

La fleur de Bach n° 35, le Marronnier d’Inde à fleurs blanches (White Chestnut) est d’une aide appréciable pour calmer les discours incessants du mental. Elle aide à apaiser l’esprit.

Suivant le temps dont vous disposez, accordez-vous quotidiennement un espace de retour à vous. La respiration est une clé essentielle pour apaiser le corps et l’esprit.

L’état de cohérence cardiaque, induit par la respiration dans le cœur, est une manière très simple de prendre du recul par rapport aux situations de vie et de s’équilibrer. (Beaucoup de pratiques sont proposées sur le net et le son de Patrick Drouot, disponible en CD (cardiosmose) permet d’harmoniser les différentes fonctions biologiques ainsi que les émotions.

 

 

 

Les obstacles à une perception aisée :

  • Le tumulte de l’esprit, comme nous l’avons vu précédemment.

C’est comme une classe d’enfants agités qui n’en font qu’à leur tête et crient plus fort les uns que les autres. Invitez la paix en vous à l’aide de pratiques éprouvées, la respiration étant une clé essentielle. Alors le Maître, votre conscience éclairée, pourra se faire entendre.

  • Les diktats familiaux, éducatifs, sociaux et culturels.

Il est possible que vous soyez sensible à ce que pensent les autres, à ce qui se fait ou ne se fait pas, à tous les devoirs que vous endossez pour être une mère modèle, une épouse irréprochable, une sœur parfaite, une collègue sans problème etc…(même chose au masculin bien sûr)

A votre insu, ces modèles peuvent voiler vos ressentis intérieurs en les taxant d’office de non conformes. Prenons un exemple : Une personne de votre famille vous appelle pour vous annoncer le décès d’un grand oncle que vous n’avez pas vu depuis bien longtemps, avec lequel vous n’aviez aucune relation. Elle vous convie à l’enterrement, elle y sera, et vous fait tout un discours sur la nécessité de rassembler la famille dans les occasions comme celle-ci.

Vous ressentez une lourdeur en vous (voir plus loin messages du corps), votre réaction première est que vous n’avez pas du tout envie de vous y rendre, cela n’a pas de signification pour vous. A la place vous préfèreriez prendre un moment de calme, allumer une bougie et envoyer la paix à cet oncle, voilà ce qui a du sens pour vous. A cette évocation, vous vous sentez bien.

Qu’allez-vous faire ?

Si vous suivez le diktat familial, le « il faut que », cela se rajoute à la longue liste de toutes les fois où vous vous êtes plié(e) aux souhaits extérieurs et vous vous reniez tout simplement.

IMPORTANT : CE QUI EST JUSTE POUR VOUS L’EST AUSSI POUR LES AUTRES.

Ce qui signifie dans notre exemple, que si vous prenez un moment de silence et de paix en pensant à votre oncle, Cela apportera de la paix en vous, en lui, car c’est votre guidance qui vous l’a soufflé. C’est ce qui est juste et adapté dans la situation.

Cela pourrait être également pour votre famille une occasion de voir les choses autrement.

Il est nécessaire de cultiver un certain courage pour suivre notre intuition, car elle nous emmène souvent hors des sentiers battus.

 

 

Notre petite voix très discrète peut nous convier à une action ou une absence d’action qui n’est pas en accord avec le désir, les attentes de l’entourage ou de la société.

 

Si nous ne tenons pas compte de notre guidance intérieure qui se manifeste souvent à nous comme une impression, un sentiment de ce qui est juste pour nous, ou ce qui ne l’est pas, elle devient de plus en plus difficile à capter. En fait c’est comme un sens inutilisé.

Je suppose que si nous ne tenions aucun compte des sons qui nous parviennent, des voix que nous entendons, notre sens de l’ouïe s’étendrait de la même manière.

 

 

  • Le manque de confiance en soi.

La perception que nous avons de nous-même, le crédit que l’on s’accorde ont une grande importance.

Je suis toujours étonnée de constater qu’il y a chez beaucoup de personnes un décalage entre leurs potentiels d’ouverture, de sensibilité, d’intuition et le manque de confiance qu’elles s’accordent.

C’est là que le poids des mémoires joue un grand rôle (voir plus loin : Le poids des mémoires).

Donc si vous vous croyez incapable de discerner par vous-même ce qui est juste, cela représente un obstacle à l’écoute de votre voix intérieure. Il y a alors un travail de développement personnel à faire pour retrouver une conscience de soi plus positive et se faire confiance.

  • Le poids des mémoires :

Et oui, nous n’avons pas tous le même parcours de vie. Certaines personnes arrivent sur terre avec une confiance bien établie, un entourage qui leur reflète cette confiance.

Cela donne une grande facilité à suivre son propre instinct et les opportunités vers lesquelles il nous guide.

D’autres au contraire arrivent avec d’emblée un manque de confiance et le doute de soi, dont l’origine peut être trouvée dans les empreintes généalogiques ou les mémoires de vies passées, souvent les deux associées.

Cela est souvent exacerbé par une forte sensibilité et un besoin d’être conforté(e) par l’avis de ceux « qui savent ».

Il est important de libérer et nettoyer les empreintes d’expériences douloureuses passées qui se sont cristallisées dans l’être.

Des soins énergétiques comme ceux que je propose libèrent peu à peu l’impact de ces mémoires afin de retrouver plus de liberté dans la conscience de soi.

 

 

Les messages corporels :

Notre corps est un guide infaillible si nous sommes à l’écoute de ses sensations.

Si un choix se présente, il est bon d’imaginer les différentes possibilités qui s’offrent à vous.

Visualisez-vous  suivant la première alternative, puis la seconde ou d’autres encore ; .

Que ressentez-vous dans votre corps dans chacune des situations imaginées ?

Si un engourdissement vous gagne, un ressenti de lourdeur ou de fermeture, de crispation ou de malaise cela indique que ce choix n’est pas bénéfique pour vous.

Au contraire, une impression de légèreté, d’ouverture, de joie vient confirmer que l’alternative est juste pour vous. C’est aussi simple que cela, le corps ne ment pas.

 

Félicitez-vous ! 

Remarquez toutes les fois où vous avez écouté votre intuition et que cela vous a été profitable.

Voyez comme vous progressez même s’il ne s’agit au début que de petits pas. Soyez heureux, heureuse, car vous avez réussi à vous faire confiance. Si cela a marché dans certaines conditions, cela vous montre que votre boussole intérieure fonctionne, que vous pouvez compter sur votre conscience élargie pour vous guider.

Maintenant et toujours !

 

Enfin, il faut savoir que certains mécanismes de contrôle en nous peuvent interférer avec une bonne communication intérieure : Des mémoires, blocages, accords passés dans des vies antérieures, implants limitatifs..

Il existe des méditations et protocoles pour s’en libérer avec l’Archange Michaël et l’aide des plans supérieurs de conscience. Vous pouvez me contacter si vous souhaitez des informations sur ce sujet.

Pour résumer :

  • Soyez attentif(ve ), attentif, aux sensations de votre corps.
  • Cessez d’accorder plus de crédit aux autres qu’à vous-même. Nous sommes la personne la plus à même de recevoir les informations justes pour nous.
  • Entraînez-vous à ressentir si l’on vous donne un conseil, si vous lisez un livre etc.. : est-ce que cela résonne ? Cela est-il juste pour moi ?
  • Prenez du recul par rapport aux croyances et habitudes de la société, de votre entourage. Là encore, ne cherchez pas à imiter, à suivre des modèles, cherchez ce qui est bon pour votre équilibre. C’est ainsi que la voix de la Conscience pourra émerger, sans être étouffée.
  • Affirmez que vous êtes connectée à votre sagesse intérieure et qu’elle vous guide avec amour dans toutes les situations.

 

Je vous souhaite une connexion toujours plus consciente avec votre sagesse intérieure.

 

 

Les consultations que je propose sont un soutien si vous souhaitez retrouver plus facilement l’accès à vos messages intérieurs.

Au plaisir d’échanger avec vous.

Eléah.

0 Partages