Qu’est-ce que le Lahochi ?

 

 

Qu’elle est son utilité et comment peut-il nous aider ?

Nous allons dans cet article présenter l’origine du Lahochi et comment il est parvenu jusqu’à nous. Nous aborderons son système d’enseignement pour approfondir ensuite ses bienfaits et spécificités.

Ce système énergétique puissant étonne par sa simplicité et son efficacité.

En ces périodes de grands changements, il est précieux d’intégrer cet outil fiable pour nous équilibrer, évoluer vers notre meilleur et harmoniser ceux ou celles qui le souhaitent autour de nous.

 

Un peu d’histoire : L’origine du Lahochi et sa diffusion.

 

 

 

 

En fait, ce système énergétique pourrait remonter à des milliers d’années mais il a été transmis à nouveau à l’humanité en 1991.

Satchamar, chercheur spirituel  américain, a suivi l’enseignement de Maîtres en Inde pendant plus de vingt ans. A son retour, il fonde une école en Californie et organise des groupes de méditation où se retrouvent beaucoup de thérapeutes.

C’est lors d’une de ces sessions nommées « Sessions de lumière » qu’il canalise une méthode de soins énergétiques, le 15 mai 1991.

Celle-ci s’effectue par apposition des mains.

Certains ajustement seront effectués comme la simplification au niveau de la position des mains pour donner le système que nous connaissons sous le nom de Lahochi.

Celui-ci émane des plans supérieurs de conscience, plus précisément du Maître Lahochi qui est en fait le Maître Lao Tseu, sage chinois à l’origine du taoïsme.

Selon Satchamar, le but du Lahochi est d’aider l’humanité à accéder plus facilement à son Moi supérieur et à la sagesse des plans supérieurs.

Le Lahochi ne fait référence à aucune religion, philosophie ou dogme. Il est accessible à tous, sans prérequis.

L’institut Lahochi américain propose une formation longue en plusieurs années en y associant l’acupuncture.

Elizabeth Chandler, auteure américaine initiée au Lahochi a été inspirée pour diffuser largement ce système de soins énergétiques afin de le rendre accessible au plus grand nombre.

Elle a ainsi conçu un manuel clair et synthétique et l’enseignement s’est répandu au Canada et en Europe.

Actuellement il continue de se diffuser à un public toujours plus vaste de thérapeutes et de personnes souhaitant favoriser leur équilibre et leur vitalité.

 

La transmission du Lahochi.

 

 

 

L’enseignement connu en Europe peut être comparé à celui du Reiki Usui traditionnel en ce sens qu’il se transmet par initiation.

Lors d’une initiation, l’élève reçoit par l’intermédiaire du Maître ou de la Maître enseignant(e) une énergie qui le connecte à la fréquence du Lahochi. Celle-ci est d’une vibration élevée, ce qui harmonise et purifie son canal. Elle lui permet de capter par la suite cette fréquence d’énergie curative. Un enseignement est donné ainsi qu’un manuel pour informer et conseiller l’élève sur la position des mains et les préparatifs d’une séance.

A l’heure actuelle, en France, l’enseignement et l’initiation sont donnés suivant diverses modalités, en direct ou à distance.

Certains thérapeutes proposent des rendez-vous individuels, d’autres un travail sur une ou deux journées. Si vous souhaitez être initié(e), choisissez la méthode qui vous convient le mieux et soyez à l’écoute de votre ressenti profond.

Il est important de se sentir en affinité avec l’enseignant(e). Un climat de confiance, de sérénité et de compréhension du cœur facilite l’ouverture et le lâcher-prise.

Les tarifs sont variables également, suivant le choix du thérapeute, le lieu de transmission, la possibilité d’accompagnement ultérieur etc…

Parfois deux niveaux sont proposés : Praticien + enseignant, dans ce cas il est demandé deux règlements.

Pour ma part, je propose une initiation qui regroupe les deux niveaux.

Il est important de signaler qu’après avoir reçu l’initiation, l’élève pratique l’auto-traitement pendant une période de 21 jours, avant de transmettre des séances de Lahochi à autrui.

Ceci est essentiel pour intégrer pleinement l’énergie de l’initiation et poursuivre la purification commencée dans les canaux énergétiques.

 

Les effets du Lahochi : sa puissance  d’harmonisation sur nos systèmes énergétiques et physiologiques :

 

 

 

 

 

Le Lahochi fonctionne donc par canalisation de l’énergie univeselle de vie, à une fréquence élevée.

Elle favorise ainsi le retour à l’équilibre sur tous les plans de l’être.

Le premier effet constaté en général est la détente, le bien-être.

L’énergie dissipe les tensions du corps et de l’esprit.

En lien avec les Mois Supérieurs du praticien et du receveur, elle agit pour dissoudre les blocages et rétablir la circulation harmonieuse de l’énergie dans le corps physique et les corps subtils.

Elle réharmonise nos mémoires cellulaires en purifiant les causes parfois très anciennes des blocages.

Le Lahochi travaille avec le Chi, énergie vitale du corps en libérant et en activant les méridiens d’acupuncture ;

Elle répare également les brèches et fissures du corps éthérique.

Elle favorise un bon fonctionnement de notre système immunitaire.

Bien sûr, rappelons ici que si l’énergie Lahochi stimule nos capacités d’auto guérison, elle ne remplace pas l’avis et les traitements du médecin traitant.

 

Les spécificités du Lahochi :

 

 

Voici quelques particularités du Lahochi par rapport à d’autres pratiques énergétiques :

  • La praticien ne fait pas appel à des symboles pour canaliser l’énergie (comme dans le reiki traditionnel).
  • Les positions sur le corps sont simples et au nombre de cinq.
  • Un bouclier énergétique de protection se met en place et enveloppe le praticien et le receveur pendant toute la durée du soin. Ce qui garanti la protection par rapport à toute perturbation extérieure ou émanant de charges négatives évacuées pendant la séance.
  • Quand l’énergie Lahochi est appelée c’est en fait un collectif d’êtres lumineux qui intervient autour du Maître Lahochi (Présences angéliques).
  • Après la séance, le receveur peut appeler l’énergie pour lui-même pendant trois jours, celle-ci continuera alors à l’harmoniser.
  • L’initiation et les soins peuvent être transmis en direct ou à distance, avec une même efficacité.
  • Le Lahochi harmonise également les animaux, les végétaux, les lieux d’habitation.

 

Pour conclure :

Chacun, chacune a ses propres ressentis dans l’expérimentation du Lahochi.

Ce qui m’apparait essentiel est d’avoir la possibilité de se relier à une énergie curative pour s’équilibrer dès que le besoin s’en fait sentir.

Une pratique régulière, assidue du Lahochi, apaise l’esprit, libère les tensions accumulées dans le corps et soulage les maux du quotidien. C’est également une voie pour nous harmoniser avec notre Moi supérieur, et réaliser l’équilibre entre notre vie matérielle et spirituelle.

Vous pouvez me contacter pour tout renseignement complémentaire sur les initiations que je propose.

Dans l’Harmonie du cœur,

Eléah.

0 Partages